Chapitre 21 : Petite Lionne au caractère d'Ours

Publié le par Papa Ours

Copyright Papa Ours Tous droits réservés ©

Copyright Papa Ours Tous droits réservés ©

Y'a pas à dire, tu sais vraiment te faire comprendre lorsque tu veux quelque chose. Tu es entêtée et presque capricieuse. J'ai dit presque. 
Selon l'origine de ton prénom, tu es une grande séductrice qui n'a aucune difficulté à captiver l'attention. Tu ne prends jamais de décision sans avoir élaboré ton plan d'action, tu prends le temps d'analyser la situation avant de t'engager. 
C'est effectivement vrai, lorsque par exemple tu repères mes petites bouteilles de coca acidulées du coin de l'oeil. Dès lors, je vois sur ton visage ton analyse de l'environnement et comment tu va arriver à tes fins. Puis doucement mais surement tu mets en place ta stratégie et fini par te retrouver avec le paquet dans ta main en me le tendant.
Je capture ces instants pour que l'ont puisse les regarder ensemble un jour. 
Comme lorsque tu regarde en dessous de la lampe du salon pour dévisser un boulon. Tu analyse, tu scrute et essaye. 
C'est comme ça qu'on apprend, c'est comme ça qu'on grandit. Tu es une casse-cou aussi, tu sais monter les escaliers pour aller jouer dans ta chambre avec maman ou moi pour assurer tes arrières. 
 
Tes caprices parce que tu ne peux pas prendre ce que tu veux dans tes mains, non, tu ne peux pas jouer avec les bougies du salon, tu ne peux pas non plus jeter la télécomande de la télé dans les toilettes et ton Donald, je sais que c'est un canard en peluche mais il ne sait pas nager et n'a pas besoin de prendre un bain dans ta baignoire. 
 
Petite Lionne au caractère d'Ours car quand tu n'est pas contente, tu boude (déjà, mon dieu) et tu file nous ignorer dans ton coin tout en nous surveillant discretement du regard. Ben ouais ça sert à rien de bouder si on est pas appitoyé sur ton sort. 
 
Tu sais me manipuler, ainsi tu viens me faire des bisous quand tu es contente ou lorsque je te donne quelque chose que tu aimes.
Je sais que ce bisou est une honteuse manipulation de ta part pour m'attendrir ! 
Je te vois grandir de jours en jours. 
Tu joues, tu t'épanouis jours après jours, tu balbutie de plus en plus de mots.
 
Et tu danses encore et encore lorsque je mets des clips à la télé et tu me regarde avec des yeux complices lorsque que je lance ta comptine "Ah les crocrodiles". 
 
Ton sourire ravageur fait mouche à chaque fois dans mon coeur.   
 
Papa Ours