Chapitre 23 : L'heure des caprices, des mots et du coin

Publié le par Papa Ours

Copyright Papa Ours ©

Copyright Papa Ours ©

Ils sont là ! 
J'ai tant pas attendu ce moment. 
 
Depuis un moment (hahahaha) tu te jette par terre (hahahaha) et tu hurles pour obtenir ce que tu désires (hahahahabouuuuuhhhhsnif, snif) 
 
Comment réagir ? Comment te faire comprendre que non, ce n'est pas toi qui décide. 
Au début j'avoue qu'on ne savais pas comment faire, un peu perdu et on n'apprends pas à être parent en lisant des livres donc hors de question de suivre telle où telle méthode. 
 
Du coup maman à trouvée la solution : LE COIN ! 
 
Au début je pensais que tu ne comprendrais pas du tout le concept et au final, à ma grande surprise tu t'es vite ravisée. 
Tu n'as pas bougée d'un poil, bon tout en pleurant mais tu as compris le principe de la punition. 
Alors du coup on l'utilise chaque fois que tu fais un de tes caprices. 
 
C'est très dur à vivre du côté de parent, t'entendre pleurer et se dire que si je cède c'est toute ton éducation qui en patira. 
 
Il le faut mais c'est dur. 
 
J'aime par dessus tout la fin de la punition, ce moment où l'ont viens te chercher, tu donnes la main toute assagie et tu offres un bisou en guise de "pardon" 
 
Au dela de tes caprices, tu es malicieuse. Tes regards les yeux en l'air ou de côté sont irresistibles mais terribles.
 
En tant que Papa, c'est dur, tu es ma petite fille chérie, tu es ma première fois, mon premier enfant. 
 
Celle par qui plus rien n'as jamais été comme avant. 
 
Je me demande souvent comment tu va être si tu as un petit frère ou une petite soeur. 
 
Je me demande aussi si tu retiens ces leçons que je te donne avec maman. Est ce qu'un jour tout ça fera de toi quelqu'un de meilleur ? Quelqu'un de bien ?
Est ce que tu vas m'en vouloir ? 
 
On se pose tous ces questions. 
 
Quand je te vois grandir et balbutier tes premiers mots, tes petits signes de la main et t'entendre dire "Avoir"
 
Quand tu me réponds "erci" lorsque je te tend où que tu me donne quelque chose.
 
Lorsque tu m'attrapes par les jambes pour faire un câlin ou pour que je te prenne à bras.
 
Tout ça, tout ces petits détails font que chaque jours, l'aventure parentale n'est que meilleure. 
Cet amour que tu renvoie de façon consciente ou non. Ce petit bout de petite fille que tu deviens. 
 
Ma petite lionne au grand caractère, indomptable tu es, j'en ai bien conscience. 
 
Je souhaite juste à mon petit niveau être un bon père pour toi et que tu sois fière de moi et de ce que j'accomplirais pour toi car moi quoiqu'il arrive et ce que la vie nous reserve. 
Je serai toujours, toujours fier de toi. 
 
Papa Ours
 
Copyright Papa Ours ©️ - Tous Droits Réservés